Fournisseur officiel de loisirs

Saint-Étienne

Krum par le Théâtre Les trois coups

Théâtre, café-théâtre

  • Krum par le Théâtre Les trois coups
LA TRAGÉDIE HILARANTE DE NOS VIES MINUSCULES
Disparu prématurément à l’âge de 55 ans en 1999, Hanokh Levin nous laisse une œuvre abondante et éclectique faite de poésie, de sketches, de chansons et d’une cinquantaine de pièces de théâtre. Krum, traduit en français par Kroum l’ectoplasme date de 1975, mais ce n’est qu’au début des années 2000 et grâce au formidable travail de traduction de Laurence Sendrowicz que ses textes ont été connus et joués en France.

Dans cette comédie de quartier, Levin dessine, entre deux mariages et deux enterrements,une galerie d’être velléitaires, d’éclopés de la vie, une dizaine de personnages hauts en couleurs égrenant joyeusement toute la tristesse de leurs existences.Tout commence lorsque Krum l’antihéros éponyme de la pièce rentre au bercail après un bref séjour en Europe. Il revient dans son quartier, les mains vides et le cœur plein de désillusions pour y retrouver sa mère, son ami, sa fiancée délaissée… tous ces êtres impuissants qui foncent allègrement vers
l’échec. Affublés le plus souvent de sobriquets moqueurs, il y a là Tougati l’affligé, son ami hypocondriaque, son ex-fiancée Trouda la bougeotte qui hésite entre l’un et l’autre pour réchauffer son lit, son voisin Tahkti le joyau, honteux de cette vie qu’il porte sur le dos, Dulcé et Félicia, indécrottables écornifleurs, ou encore Doupa la godiche qui fantasme sans y croire vraiment sur un beau cowboy américain. Ce qui fait la force de cette histoire somme toute banale, c’est l’habileté inimitable de l’auteur pour croquer ses personnages, la précision et la redoutable efficacité de son écriture, bref le talent d’auteur dramatique exceptionnel de Hanokh Levin. Le ton est acerbe et ironique et on passe sans transition de la tragédie à la farce, et au sortir de cette pièce, on finit par aimer la part d’humanité, de faiblesse, de lâcheté, de ces personnages qui nous ressemblent si fort.

KRUM Texte Hanokh Levin
Traduction Laurence Sendrowicz
Scénographie et mise en scène Claude Gerbe
avec Fanette Contrino, Martine DalZotto, Jean Pierre DiSilvestre, Henri Fernandez, Laurence Giarola, Claire Mallet, Fernand Médina, Izabel Metzler, Michel Osti, Charlotte Pierot, Eric Pontvianne, François Rey, Denise Rougeon, Norbert Verrier

Réservation : 04 77 47 53 95, trois.coups@hotmail.fr

Plus d'infos...

 Infos pratiques

Adresse : 9 rue Horace Vernet 42000 Saint-Étienne

Téléphone : 04 77 47 53 95

Contact

 Tarifs

Tarif unique : 10 €.

 Ouverture

Vendredi 15 septembre 2017 à 20h.

Samedi 16 septembre 2017 à 20h.

Dimanche 17 septembre 2017 à 16h.

Vendredi 29 septembre 2017 à 20h.

Samedi 30 septembre 2017 à 20h.

Dimanche 1er octobre 2017 à 16h.

 Langues parlées

Français